Communauté

Diane Curtis est une oeuvre numérique réunissant trois approches :

  • Les portraits, une série de représentations de figures sociales contemporaines.
  • La recherche, un ensemble d’articles théoriques dont le but est de conceptualiser la démarche participative du projet.
  • La communauté, une invitation à participer à l’oeuvre en utilisant les moyens de communications du web, en particulier les réseaux sociaux.

Toute personne peut participer à cette oeuvre, il suffit pour cela d’envoyer un mail précisant son intention au groupe Facebook dianecurtis@groups.facebook.com. Tous les contenus destinés au site internet dianecurtis.net devront :

  • Être numérisés et diffusables sur Internet.
  • Présenter une originalité, et ne pas contrevenir au code de la propriété intellectuelle.
  • S’inscrire dans la thématique décrite en page de présentation du site dianecurtis.net (donc ne pas être hors sujet).
  • Témoigner d’une qualité technique (seront par exemple refusés les textes avec trop de fautes d’orthographe, les dessins sans aucune base académique, les enregistrements sans volonté d’interprétation, les articles théoriques qui ne se basent sur aucune logique, etc.).
  • Faire l’objet d’un vote entre les membres du groupe Facebook Diane Curtis, c’est à dire des contributeurs ayant déjà publié du contenu sur le site, afin de déterminer si le contenu proposé peut être publié.

Pour information, les créations s’inscrivant dans la catégorie « portraits » peuvent soit venir enrichir un personnage déjà représenté sur le site (comme « le misérable », « le prolétaire » ou « la ménagère ») soit faire l’objet d’un nouveau type de de personnage. Rappelons ici qu’aucune contrainte de technique ou de style n’est imposée : il est donc possible de créer des textes des images ou des sons en respectant son style personnel. Lorsqu’un nouveau type de figure apparaît, Lanval Monrouzeau lui associe un espace dédié sur le site, représenté par une icône et un titre (voir la page des « portraits »). Parfois, certaines publications se situent entre deux catégories de personnages, elles sont alors publiées sous la catégorie ‘les autres ».

Toutes les oeuvres présentées sur le site dianecurtis.net sont couvertes par le droit d’auteur français, régi par la loi du 11 mars 1957 et la loi du 3 juillet 1985 du code de la propriété intellectuelle. La loi reconnaît en tant qu’auteur toute personne physique qui crée une oeuvre de l’esprit quelle que soit son genre, sa forme d’expression, son mérite ou sa finalitéLe droit d’auteur couvre donc toute création de l’esprit, qu’elle soit une oeuvre littéraire, une oeuvre d’art, une oeuvre musicale ou audiovisuelle, dès lors qu’elle est matérialisée, originale et qu’elle est l’expression de la personnalité de l’auteur. Ainsi ne tombent pas sous la protection du droit d’auteur les créations de l’esprit purement conceptuelles telles qu’une idée, un concept, un mot du langage courant, ou une méthode. D’après les article L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle, l’auteur d’une oeuvre de l’esprit jouit d’un droit de propriété exclusif dès sa création, sans nécessité d’accomplissement de formalités, pour une durée correspondant à l’année civile du décès de l’auteur et des soixante-dix années qui suivent, au bénéfice de ses ayants-droits.

Le projet Diane Curtis n’étant pas constitué en société commerciale ou en association, il ne sera pas possible de rémunérer les différentes contributions qui demeureront donc bénévoles. Le Conseil économique, social et environnemental a précisé le concept de bénévole en février 1993 : « Est bénévole toute personne qui s’engage librement pour mener une action non salariée en direction d’autrui, en dehors de son temps professionnel et familial ». Le bénévolat est donc un don de soi librement consenti et gratuit.

Cela étant convenu, il faut noter d’une part que Lanval Monrouzeau sollicitera à titre personnel différentes aides publiques et privées qui lui permettront :

  • De consacrer tout le temps de travail nécessaire à la fabrication et à la maintenance de cette oeuvre participative.
  • De financer le matériel et les services nécessaires à sa réalisation et son bon fonctionnement.

Et d’autre part, que cette oeuvre participative donnera lieu, dans un second temps, à des réalisations vidéo, tel que cela est décrit en page de présentation. À ce moment là, un contrat sera rédigé et proposé aux différents co-auteurs impliqués dans ces réalisations.

Signalons que toute personne désirant retirer ses créations du site dianecurtis.net peut le faire par simple demande écrite par un mail adressé à dianecurtis@groups.facebook.com.

Enfin, bien que Diane Curtis se déploie principalement sur le web, c’est aussi un projet qui vise à favoriser les rencontres entre les artistes dans le monde physique et faire naître des oeuvres collaboratives. En cela, des réunions de travail et des séances de travail en groupe seront organisées tout au long de l’année.